Réparer son sourire : l’orthodontie est-elle la solution ?

2 Août 2017

Plusieurs éléments affectent la beauté du sourire, parmi lesquels : les dents, la gencive et les lèvres. Pour avoir un sourire esthétique, ces trois éléments doivent avoir les proportions adéquates les unes aux autres.

Les orthodontistes offrent des solutions personnalisées au cas par cas pour réparer les sourire.

Orthodontie : Les règles à respecter pour un sourire idéal

Les praticiens de l’orthodontie doivent respecter maintes règles naturelles pour donner aux patients un sourire esthétique et agréable.

  • Le bon positionnement des dents : les dents doivent répondre à certains critères tels que l’inclinaison, la hauteur, la rotation, la surface et le point de contact et leur relation avec les dents à côté et en opposition…
  • L’anatomie dentaire convenable : c’est le fait d’avoir de bonnes proportions dentaires en termes de hauteur, largeur, couleur, points de contact, courbure …
  • La gencive saine : cette muqueuse buccale qui entoure les dents doit être saine et de bonne qualité à savoir son épaisseur et son contour.
  • Les lèvres : la façon dont elles dégagent les dents pendant le sourire est très importante. Un maximum de dents doit apparaitre.

Orthodontie : Les facteurs qui influencent le sourire idéal

Si l’un de ces éléments est modifié, seule l’orthodontie permet de retrouver et optimiser le sourire esthétique.

En effet, l’orthodontie permet de changer la position des dents dans l’optique de les rapprocher davantage les unes aux autres.  D’autres modifications peuvent s’avérer nécessaires, comme par exemple adapter la position verticale des dents et ce, lorsque la longueur de ces dernières est inégale par rapport à celle des adjacentes. Ainsi, la correction orthodontique est obligatoire pour retrouver un sourire esthétique. Néanmoins, la perfection du résultat dépend de certains facteurs, parmi lesquels :

  • L’âge du sujet et par conséquent son potentiel de croissance
  • Le déséquilibre squelettique, à savoir s’il est présent ou non
  • La complétude de la dentition, c’est le fait d’avoir toute sa dentition ou si elle a été restaurée
  • La musculature buccale, la densité des os et les habitudes telles que le bruxisme et la succion du doigt
  • L’existence de maladies parodontales
  • La coopération du patient, c’est-à-dire son assiduité et son hygiène buccale …
  • etc…

Ces facteurs affectent directement l’objectif orthodontique. Ils peuvent même empêcher l’atteinte du résultat escompté.

Pin It on Pinterest

Share This